jeu solo

Critique de Metroid Dread : un Metroidvania nerveux et grisant

Depuis le temps que le studio espagnol Mercury Steam tourne autour du genre « metroidvania » (avec, d’abord, les très bons Castlevania Lords of Shadow sortis dans les années 2000, puis plus ...

9

Critique de Deathloop : l’immersive sim déconstruite

Bien qu’il n’ait pas rencontré le succès qu’il mérite avec les fabuleux Dishonored 2 et Prey, Arkane reste l’un des « gros » studios les plus intéressants du moment de par son insistanc...

8

Critique de Dark Souls 2 : Scholar of the First Sin, sauvé par ses DLCs

Avec mon acolyte d’Etoile et Champignon, on avait retraversé en coop presque tous les Soulsborne sauf Dark Souls 2, vilain petit canard de la bande sans cesse repoussé parce que « pas l’envie&nbs...

6

Critique de A Plague Tale : Requiem, jeu d’artistes

Comme le premier épisode (Innocence), A Plague Tale Requiem est une adaptation « à la française » (d’un studio bordelais) du modèle grand public des Uncharted, modèle qui peut se résum...

6

Critique de Stray : promenade pépère dans un monde magnifique

Stray est un jeu d’aventure dont l’originalité, a priori, était de nous faire incarner à un chat. En l’abordant, on espérait y trouver le pendant « félin » d’un autre jeu à best...

6

Critique d’Unpacking : raconter la vie par l’objet

Le jeu indé Unpacking nous tiraille dans deux directions opposées : d’un côté, on aime sa brillante idée de game-design et la qualité de son exécution ; de l’autre, on trouve son imagi...

7

Critique de Little Nightmares 2 : une affaire de mise en scène

Little Nightmares, premier du nom, était un bon petit jeu inspiré du chef d’œuvre Inside, avec son mix de plateforme, d’énigme et d’infiltration pas inédit, certes, mais tout de même stimulant p...

8

Critique de Resident Evil Village : créativité en berne

On avait aimé Resident Evil 7 parce qu’il aiguillait la série vers une nouvelle situation, inspirée des « survivals en fuite » (les Amnesia et consors) : sur les trois premières heures, notre personna...

6

Critique de Persona 5 Royal : un bon JRPG en défaut d’imaginaire

Quelques infos pour commencer : P5R est un JRPG coupé en deux, mi-simulation de vie, mi-donjon RPG. Côté « simulation », on joue la vie d’un lycéen que des circonstances malheureuses obligent à déména...

7

Critique de Valheim : plus qu’un simple « Minecraft-like »

Voilà quelques mois, on lançait Valheim en coop pour une partie d’une trentaine d’heure, mise en pause au seuil du 4ème biome, celui de la montagne. On y reviendra à coup sûr : dans sa catégorie ...

7

Critique de Haven : quand l’amour s’exprime par le jeu

Haven nous a fait nous prendre conscience qu’un jeu, pour être bon, n’a pas forcément besoin d’exceller dans toutes ses parties : il lui « suffit » de valoir plus que leur somme. Dans u...

7

Critique de 13 Sentinels : Aegis Rim, une nouvelle approche narrative

Mélanger visual novel et tower-defense, l’idée de départ de 13 Sentinels n’allait pas de soi.  Et pourtant, le studio Vanillaware a su la faire fonctionner, en faisant de ces genres les deux vers...

8

Critique d’Assassin’s Creed : Valhalla, un pur produit industriel

Ça ressemble à quoi, Assassin’s Creed en 2020 ? C’est pour répondre à cette question qu’on a mordu à l’hameçon d’AC Valhalla, malgré la fatigue induite par l’épisode Origin (no...

5

Critique de Paper Beast : une belle promenade interactive

Dans Paper Beast, on explore un joli désert habité par une faune étrange dont l’animation est un spectacle en soi : à chaque nouveau lieu découvert, on commence typiquement par tourner la tête à...

8

Critique de Noïta : l’exploration à l’état pur

Parmi les jeux qu’il nous restait à faire de 2020, Noïta nous intimidait autant qu’il nous excitait, avec sa réputation de rogue-like exigeant et son monde entièrement simulé. Rappelons en le pitch : ...

9

Critique de Umurangi Generation : un mariage au goût d’évidence entre photo et jeu-vidéo

Réalisé en solo et en dix petits mois par un certain Tali Faulkner, Umurangi Generations est un gigantesque « mode photo », agrandi à l’échelle d’un jeu et structuré en listes de clichés à...

7

Critique de Necrobarista : apprivoiser la mort

La mention « Merci d’avoir joué » apparait à la fin du générique de Necrobarista, mais on a plutôt l’impression d’avoir simplement suivi son histoire : on n’y interagit en effet q...

6

Critique de Tales From Off-Peak City : Vol 1 – un monde hyper-musical

Évacuons d’entrée ce qui saute aux yeux quand on découvre Tales From Off-Peak City Vol 1 : ses graphismes sont sommaires, ses modèles bizarres et ses animations bricolées. Bref, le jeu n’est pas «&nbs...

9

Critique de The Medium : pour l’atmosphère des lieux

On entre dans The Medium par une première demi-heure captivante et quelques lieux magnifiques, un appartement vieillot, la cour pavée d’un immeuble, un funérarium lugubre, cadrés par une caméra qui gl...

7

Critique de Crusader Kings 3 : simulateur d’Histoire interactive

On ne va pas se mentir : Crusader Kings 3 semblera très intimidant pour ceux qui, comme nous, n’auront jamais mis les pieds dans une production Paradox. Il y a en effet beaucoup à comprendre avan...

9
  • 1
  • 2
  • 4

Mot de passe perdu

Veuillez entrer votre identifiant ou adresse email. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe.